Renouveau automnal ?

Mise à jour du 27 novembre 2016

cliquez pour agrandir cette pierre taillée en l'honneur du travail manuel (entre autre). BB

Au quotidien.

Samedi 18 heures.

Jardinage, maçonnerie, menuiserie. Après midi intense au grand air. La poule blanche a donné son œuf qui, s’il n’est pas bio bobo parigo, ne doit rien à la mal bouffe, c’est du « tout venant », venu tout droit des restes de repas familiaux. La nuit tombe, retrouver la chaleur agréable du poêle à bois (du pays), la fraîcheur commençait à picoter. Dans trois heures les bleus défient les blacks : on va gagner (si les blacks perdent) ; ils vont perdre (si les blacks gagnent). En bon sportif de salon, juste un peu chauvin allergique au nationalisme, rêver à la première hypothèse, ces temps ci il est de bon ton de faire mentir les pronostics.

A propos de pronostic, ils vont nous la jouer comment, nos deux vieux frères, pas siamois mais presque, de la droite, pour l’un, et du centre, pour l’autre ? Jeudi soir, chemise blanche, costume bleu sombre, cravate rouge sombre elle aussi, c’était à celui qui ferait le plus vieille France. A c’qu’on a vu, un François pourrait succéder à un autre. Rome devrait apprécier de voir la fille ainée de l’Eglise confier les rênes du pouvoir à un vrai catholique assumé. François le Français risque d’être régulièrement invité à faire pénitence par François le mondialiste pour interprétation élitiste du partage prôné dans les évangiles. Mais la bible, c’est comme le Coran, chacun peut dire qu’il y trouve ce qui l’arrange.

Demain, les électeurs, qui le veulent, beaucoup de droite, un peu du centre de la gauche et de la droite extrême, désigneront le candidat de l’alternance par retour du balancier. Deux ans de droite. Cinq ans de Gauche. Dix ans de Droite. Cinq de Gauche. Et chacun ose encore dire que, si ça va mal c’est la faute à l’autre. Le mal est si profond qu’à coté des gens sincères, des électeurs, devenus pire que les élus qu’ils dénoncent, s’amusent à brouiller les pistes électorales au grand jeu des primaires. Le top c’est d’être rouge mais d’aller voter bleu en novembre pour favoriser le rouge en attendant que des bleus aillent voter rouge en janvier pour arranger les affaires du bleu en mai.

Pour le dernier débat, les candidats ont parlé programme. Il faut faire des économies partout, désétatiser partout… sauf pour financer la sphère politique. Sur ce point ne rêvons pas les sureffectifs parlementaires ont de beaux jours devant eux. Pour le reste, à chacun son champion. Curieusement des pans entiers de notre vie publique ont été mis de côté.

La France est irriguée par son tissu associatif. Millions de bénévoles. Sport. Culture. Action humanitaire. Accompagnement des personnes âgées, des jeunes en difficultés. Animation solidarité tout au long de la vie. Don du sang. Handicap… liste sans fin. Débat sans un mot !

Ecologie, climat ? Broutilles. Liberté d’expression ? Presse sous la coupe de milliardaires ? Détails de l’Histoire… Bolorré bloque ITélé plus d’un mois et provoque le départ de 70 journalistes… et alors ?

Vision subjective ? Peut-être, mais, sauf improbable révolution neuronique, la gauche nous remettra le couvert dans quelques semaines pour nous servir peu ou prou le même menu moins abrupt socialement tout aussi libéral économiquement, il faut bien s’adapter au nouveau monde numérisé. La mondialisation et la numérisation c’est comme la poule et l’œuf.

Cela dit prenons, le pari qu’il n’y aura rien pour promouvoir concrètement… la main et le travail manuel.

Gauche et Droite sont d’accord pour parler parité femmes/hommes, sans faire grand-chose pour l’égalité des salaires. Gauche et Droite sont d’accord pour laisser le travail manuel au bas de l’échelle. Quatre à cinq années de pratique intense ne sont pas de trop pour former à la gestion de tous les imprévus sur un chantier de rénovation un ouvrier déjà reconnu pour ses compétences professionnelles générales. Que diriez-vous si vous entendiez parler d’un maçon Pro plus quatre, d’un couvreur Pro plus cinq ? Que diriez-vous si vous appreniez que la dureté de certains métiers sera un critère aussi déterminant que le diplôme pour fixer les salaires ? 

 Orphelins politiques, comptez-vous.

Dimanche 20 heures 31.

Les résultats sont tombés. La liste des orphelins de père chez les VAP de la Droite cantalienne continue de s’allonger. Après Marleix et Bruno Faure effondrés d’avoir perdu Sarko, c’est au tour de Descoeur, Jarlier, Delpont, Leymonie, Bony, Sylvie Lachaize, Fabre… de voir partir Juppé. Le Cantal va peut-être faire parler de lui ; V. Descoeur sera donc content… même si c’est pour entendre dire que notre département aura été un des seuls où aucun responsable républicain n’aura jugé judicieux de soutenir Fillon au premier tour de cette primaire. C’est bien connu, la perspicacité de notre caste politique cantalienne c’est du bidon !

Un petit mot d’accompagnement à Mézard et Calmette dans leur lutte pour recomposer la droite de la gauche.

Mézard se voit contraint de trahir son camp deux fois, il a l’habitude mais ça fait désordre :

PRG, soutien du gouvernement dit socialiste, il va soutenir Macron qui a trahi ce gouvernement.

PRG, depuis toujours, il va soutenir Macron qui se présente contre la présidente du PRG !

Calmette devrait avoir moins de mal à s’en sortir. Si Valls se présente, il n’aura pas à soutenir Macron. Ouf ! Par contre, chez les militants on va peut-être sortir les cartons rouges pour mettre fin à la mascarade socialiste.

Merci d’avoir partagé ces quelques lignes. B.B. 

Soufflons un peu.

Les primaires de la droite et du centre ont au moins eu un mérite : montrer que le niveau de la politique en France n'a rien à voir avec ce qui se passe de l'autre côté de l'Atlantique... et c'est tant mieux ! 

Quelques images, cependant, pour détendre un peu l'atmosphère et garder un souvenir de cet évènement. 

Prémonition ? Sans aucun montage. Cliquez pour agrandir.
Cliquez pour agrandir. Le vent qui a porté Fillon là où il est, soufflera-t-il jusqu'en mai 2017 ? Montage affiches des colleurs de Fillon, ceux qui avaient collé pour Le Maire ?

Amis de testu

tout petit extrait des messages reçus qui sont tous conservés. Cliquez pour agrandir.

Quelques échos de la campagne de dons : 

Les chèques adressés seront déposés cette semaine sur le compte de l'association. Merci très sincère à tous les soutiens. La boite à lettres est à nouveau disponible...

De nombreux chèques étaient accompagnés de mots de soutiens qui  doivent rester anonymes : tout le monde n'est pas obligé de savoir qui vit et fait vivre l'aventure ! Outre les nombreux encouragements un message qui fait plaisir : "Pas toujours d'accord avec vous mais je tiens à vous soutenir quand même..."

Une anecdote mérite d'être dévoilée. Marché d'Aurillac, devant l'Hôtel de Ville. Alors que je circule dans une allée, panier sous le bras, un commerçant m'interpelle : 

"- Monsieur Bonhoure, il faut que je vous paye.

- Les commerçants payent les clients ?

- Aujourd'hui, c'est pour Testu. Je lis toujours mais j'oublie de payer. On va dire que c'est un peu comme l'impôt révolutionnaire !" Rires appuyés et partagés, la discussion s'engage sur l'actualité du moment. 

Origine géographique des chèques, sans aucun tri particulier. Massiac Aurillac Neussargues Belgique (wezembeek, vous connaissez ?) Saint Simon St Etienne de Chomeil Pierrefort Riom es Montagnes Siran Les Ternes Thiezac Roumégoux Ytrac Chalinargues Vezac Crandelles Naucelles Arpajon sur Cère Lacapelle Viescamp Canet (34)...

La Belgique a donc le privilège de lire le blog ! Je ne comprends rien à l'informatique et à internet mais c'est merveilleux d'utilisation et les ricochets à partir des 1000 destinataires sont innombrables. BB. 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

19.09 | 13:37

Aie aie aie ferme ta bouche Testu, tu en dis trop... Tu vas nous en énerver plus d'un. Les heureux élus peuvent aussi refuser ces "émoluments" !

...
19.09 | 11:52

le volume des déchets avait été très mal évalué par les élus. Le COLSEB par son action a protégé la biodiversité fait évité en sus des dépenses inconscientes.

...
13.09 | 10:33

Youpie, Testu reste dans la place, ne baisse pas les bras et nous offre un florilège de brèves. Vous avez failli nous manquer. Manquerait plus que ça !

...
09.08 | 14:38

Bonjour
L'économie, comme vous le remarquez semble la solution adaptée. Mais qui ira expliquer aux peuples "émergents" qu'il faut ne pas vivre comme nous ?

...
Vous aimez cette page