illustration vie de parlementaire

Jacques Mézard

Le grand écart.

Parisien, Jacques Mézard fait feu de tous bois. Il se permet même d'être à la pointe d'un domaine où il échoue depuis toujours, la gestion des déchets ménagers. Pour preuve son rapport sur le sujet dans le cadre de la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation.

Cantaliens apprécions le grand écart avec ce qui se passe dans le sud-ouest Cantal.

entête du rapport officiel
intervention (1) ne cliquez pas.
intervention (2) ne cliquez pas
illustration 1 vous pouvez cliquer pour agrandir
illustration 2 vous pouvez cliquer pour agrandir
illustration 3 vous pouvez cliquer pour agrandir
illustration 4 vous pouvez cliquer pour agrandir

Question

Puisque Jacques Mézard raconte tout ça à Paris, pourquoi laisse-t-il la CABA s'emmêler les pinceaux avec ses déchets à Aurillac ?

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

SCHAFF | Réponse 08.01.2016 15.56

Membre actif du Colseb, sidéré par la référence que représente le rapporteur au Sénat sur la gestion des déchets il n'est pas Dietmann notre sénateur !

Voir tous les commentaires

Commentaires

19.09 | 13:37

Aie aie aie ferme ta bouche Testu, tu en dis trop... Tu vas nous en énerver plus d'un. Les heureux élus peuvent aussi refuser ces "émoluments" !

...
19.09 | 11:52

le volume des déchets avait été très mal évalué par les élus. Le COLSEB par son action a protégé la biodiversité fait évité en sus des dépenses inconscientes.

...
13.09 | 10:33

Youpie, Testu reste dans la place, ne baisse pas les bras et nous offre un florilège de brèves. Vous avez failli nous manquer. Manquerait plus que ça !

...
09.08 | 14:38

Bonjour
L'économie, comme vous le remarquez semble la solution adaptée. Mais qui ira expliquer aux peuples "émergents" qu'il faut ne pas vivre comme nous ?

...
Vous aimez cette page