illustration vie de parlementaire

Jacques Mézard

Le grand écart.

Parisien, Jacques Mézard fait feu de tous bois. Il se permet même d'être à la pointe d'un domaine où il échoue depuis toujours, la gestion des déchets ménagers. Pour preuve son rapport sur le sujet dans le cadre de la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation.

Cantaliens apprécions le grand écart avec ce qui se passe dans le sud-ouest Cantal.

entête du rapport officiel
intervention (1) ne cliquez pas.
intervention (2) ne cliquez pas
illustration 1 vous pouvez cliquer pour agrandir
illustration 2 vous pouvez cliquer pour agrandir
illustration 3 vous pouvez cliquer pour agrandir
illustration 4 vous pouvez cliquer pour agrandir

Question

Puisque Jacques Mézard raconte tout ça à Paris, pourquoi laisse-t-il la CABA s'emmêler les pinceaux avec ses déchets à Aurillac ?

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

SCHAFF | Réponse 08.01.2016 15.56

Membre actif du Colseb, sidéré par la référence que représente le rapporteur au Sénat sur la gestion des déchets il n'est pas Dietmann notre sénateur !

Voir tous les commentaires

Commentaires

27.11 | 22:29

On pourrait donc dire que la candidature Amalric est le résultat d'une "césarienne" effectuée sur la majorité plurielle du P..S aurillacois !

...
13.10 | 12:01

Balle au centre à Aurillac centre droit contre centre gauche.Moins à droite risque de profiter de ce milieu politique pour le Moins flou

...
01.10 | 17:09

Vous avez raison pour l'avenir ! Avec le nucléaire, des million d'années de radiations : Une éternité. Le problème réel de l'éolien c'est le fric mal dépensé...

...
01.10 | 07:35


Nous qui sommes d'anciens cantaliens exilés dans le LOT ,nous apprécions ces nouvelles et surtout la liberté d'expression si peu commune dans nos journaux

...
Vous aimez cette page