En décembre, Testu se remembre

Sommaire

Scandale en Châtaigneraie ? et si ce n'était qu'une question de point de vue ? J-P. R.

tRaucaterme. Les éternels gamins malicieux fêtent 25 années tRaucatèrmiques  S.M.

Ils sont venus, ils sont tous là ! Publi reportage photos sans commentaires  S.M.

Dernière Nouvelle : Une brève réjouissante !

Travaux engagés !

Scandale, vous avez dit scandale ?

« Quand l’progrès, y frappe à ta porte, laisse la béer, qu’il entre » (proverbe québécois).

Un habitant (une habitante*) de la commune de Puycapel, nous écrit. Elle semble n’avoir pas compris la marche avant (ou après, peu importe).

Cher lecteur (Chère lectrice*), vous nous avez informé d’un turion (semé par d’autres que vous), qui aujourd’hui prenait forme et vigueur, menaçant de s’ériger jusqu’à 36 mètres de haut (près de votre domicile de la commune de Puycapel). Ceci (disiez-vous), après des mois, voire plus d’un an, peut-être  d’une stratégie de désinformation de la part de la mairie. Avec atermoiements et dissimulations (affirmiez-vous en plus). En conséquence, vous et deux autres personnes (à ce jour), avez déposé un recours gracieux en mairie.

Testu a mené l’enquête, suite à votre demande. Il apparait une chose essentielle : Vous bénéficierez sous peu, à une distance certainement légale, (mais je n’ai pas mesuré), d’une antenne relais, haute d’environ (je n’avais pas mes chaussures de grimpe), 36 mètres. Par la puissance du progrès, vous aurez la 4 G.

Ah bon ! Vous l’aviez déjà ?

Tant-mieux ! D’autres l’auront (peut-être). « Notamment la maison de santé, mais aussi d’autres zones blanches », affirme le maire de la commune, François Danemans, lors d’un entretien téléphonique. Par suite, l’édile municipal déclare qu’il n’y a aucune cachotterie. « La location de ce terrain fait suite à une demande de l’opérateur TDF. Deux ou trois lui ont été proposés, il choisi celui-là, qui fin 2016 lui est loué. Ceci fait l’objet d’une délibération du Conseil municipal. Publiée conformément à la loi, elle n’est pas  secrète. Le locataire décide aujourd'hui, d’user de son droit, de bâtir une antenne moderne. Une « déclaration préalable » a été déposée le 07 08 2019 à laquelle il n’est pas fait opposition. Je n’ai rien à ajouter, si ce n’est que le coup m’est porté, en début de période électorale ».

Cher Lecteur (Chère Lectrice*), nous n’avons pas (je suis fainéant), poussé nos investigations sur des sujets plus généralistes (nocivité des ondes, dégradation de votre environnement, perte de valeurs de vos biens mobiliers (et immobiliers*). Il apparait néanmoins, que tout cela est subjectif et n’impacte que vous. D’autres pensent que le progrès est un luxe dont il ne faut pas se priver, au nom de précautionneux principes, rétrogrades.

Et si le vrai scandale était à venir …

C’est Noël, je vais vous faire un cadeau : « Vous avez détesté la 4G, vous allez abhorrer la 5G » !  La nouvelle génération d’antennes est en marche. Mais sur ta gueule, celle là, de marche ! Menés par la vraie grooossssse finance, tous les grands (es*) pays, en voie d’industrialisation rapide, marchent en avant. Pour eux (et nous, bien sûr), la 5G (qui vient) permettra à tout objet (jusqu’aux couches culottes), d’être connecté.

A Testu, nous ne voyons là aucune théorie ou preuve d’un quelconque complot, puisque le moyen idéal rêvée par tout dictateur, de contrôler tous les déplacements, localisations, habitudes d’achats, etc. de chacun, existe déjà : téléphone, C.B., mails et autres. La 5G par sa puissance, apporte un énorme plus, en rendant l’interconnexion possible et facile, de l’existant et de l’à venir. Toute la différence est là.

La technique est au point

En ce qui concerne ses inconvénients ? Ce sont les mêmes (en mieux, parait-il). Avec une différence de taille : Les antennes relais du système 5G, ne font pas toutes trente six mètre de long. Certaines sont de l’ordre du millimètre, plus ou Moins (****).  Celle sur la bouteille de lait, qui dit au réfrigérateur qu’il n’y en a plus, (du lait, pas du réfrigérateur) est toute petite. Celle du réfrigérateur, qui commande la bouteille de lait ou de bière* (parce que, la boite de raviolis, c’est le placard qui s'en charge), est plus grande. Elle est aussi multi relais et multi fonctions. Elle dit même qu'il n’y a plus de réfrigérateur, une fois  atteint sa date de préemption, fixée par contrat d’obsolescence. L’objet commande alors lui-même son remplaçant. La livraison est rapide, après que l’entrepôt se soit assuré de la prolongation du prélèvement à la source, quant aux mensualités du crédit bail. Ce n’est pas de la fiction, la technique est au point.

Elle servira aussi de relais pour la pendule, le thermomètre et la commande du chauffage ! Elle paiera (de notre poche), les fournisseurs d’énergie qui l’alimentent…

Et bien d’autres merveilles !

Elle permettra sans doute un jour à l’hologramme, de venir nous visiter...

Cher Lecteur (Chère lectrice*)** beaucoup attendent la 5G. Pas que des dictateurs (mais aussi, rassurez-vous).

Plein de gens, jeunes ou vieux, geeks ou pas geeks, gentils ou méchants, l’appellent de leurs vœux. Pour jouer, rêver, s’endetter, se soigner, enfin vivre ! Et aussi communiquer, inter-agir dans le virtuel, sur les «pseudos », réseaux sociaux. S’y passionner en quelques clics. Ils ne feront pas la révolution, dans le virtuel. Juste un (ou une*), qui de temps à autre « pétera un plomb » (comme ils disent devant le tribunal, quand on les juge). La hantise de nos gendarmes, qui (pour l’instant), ont l'ordre et s’engagent à veiller sur notre paix, n’est pas qu’un terroriste barbu, mais qu’un type (ou une typesse***) un (e) quidam (e***) bien réel (le*)** « pète un plomb », justement.

Et en distribue plein d’autres, je suppose !!!

Cerise, la 5G fonctionne avec des ondes millimétriques qui ont plus de mal à traverser la matière. Donc il en faut plein d’antennes. Mais plein, plein ! La question sanitaire des plantes, des abeilles, des grenouilles et des mammifères (dont nous sommes), ne se pose pas. Quant à la coercition rendue possible, il n’est que de regarder ce qui va se passer à Hong-Kong. Les plus avancés en matière de 5G étant nos amis chinois, on devrait vite en voir les possibilités et le résultat.

 *Nous avons changé le prénom et le genre NDLR

**C’est pénible cette écriture inclusive ! Prochain papier je ne l’utilise plus NDLR

***La féminisation des mots a parfois des hasards bizarres ou je me trompe ? Prochain papier je ne l’utilise plus NDLR

****Oups, j’ai cité un candidat déclaré à la course aux municipales d’Aurillac. Je rétabli donc l’équité, par ordre alphabétique : Amalric. Mathonnier.

Jean-Paul Rommot

25ème tRaucatèrme mondial tour à Thiézac

Âge Mental : 25 ans. La joie en plus !
Même sur scène on danse

25, c’est l’âge de la plénitude pour un bon whisky, un grand cognac, un sublime armagnac ou une poire maison sortie de l’alambic du village (toutes choses à boire avec modération, évidement). Pour « tRaucatèrme », ce nombre marque leurs passages, chaque année à la même époque dans la salle des fêtes de Thiézac, pour animer « l’Estiu de la San Martin ». Vingt cinq berges qu’ils organisent cette soirée festive, pour remercier les habitants de la commune de prêter la salle où ils répètent et concoctent leurs nouveaux morceaux. Vingt cinq ans et toutes leurs dents. Car ils mordent les bougres, ils déchirent même. Huit musicos sur scène, huit gamins (dont une fillette), dont les artères n’avoueront jamais l'âge. Huit furieux qui commencent à envoyer le son à 22H45 et ne lâchent pas la scène, quand tombe d'épuisement le dernier danseurs. Après ? Ils jouent pour le plaisir, pardi ! 

Elle fait du bien à l’âme, leur musique nourrie d’un tas d’influences. Ce trad’ qui ne l’est pas, porté dans un tourbillon de modernité sans esbroufe et sans prétention. Ces créations géniales ou ces musiques traditionnelles d’Auvergne, un jour collectées et revisitées mine de rien (faut entendre la « valse à Jésus Christ », matinée de sonorités mexicaines), valent tours et détours, valses et polkas. Longue vie tRaucatèrme, et à l’année prochaine ou avant sur la scène.

Serge Menini

 

De notre envoyé spécial à Sainte Barbe.

Ils sont venus, ils sont tous là. Un petit photo reportage, laissé à la sagacité du lecteur. Sans commentaire. Pour célébrer Sainte-Barbe, à Vic et à Thiézac.

Serge Menini

Dernière nouvelle

29. déc., 2019
On en a une bonne. Ne boudons pas notre plaisir.
Trop content, Jacky Tello du comité pluraliste (depuis 20 ans, qu’il ferraille pour cela) : La ligne ferroviaire Millau / Béziers serait sauvée. Les présidents des régions Occitanie (Carole Delga), AURA (Laurent Wauquiez) et l’Etat viendraient de conclure un accord (11 million d’euros, dixit Martine Guibert, marquises des vents et vice présidente AURA déléguée aux transports), le train de l’Aubrac sera préservé, entre Clermont Ferrand et Béziers. Il dessert notamment Saint-Chély-d’Apcher où Arcelor-Mittal (et ses 370 emplois), utilise la ligne pour ses productions. La suppression de cette ligne aurait générée 140 camions supplémentaires par jour sur les routes et la possible délocalisation de l’usine.

D'autres articles ... en cliquant sur Décembre 2019 (2ème mise à jour)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

l'Idiot | Réponse 31.12.2019 19.54

Hum... Ca sentirait bien un peu les élections, non ?
Un ami disait, la politique, c'est comme la tripe, ça doit sentir un peu la merde, mais pas trop

Voir tous les commentaires

Commentaires

22.10 | 18:20

L'érudition de Pierre Amiral notamment en politique locale, fait du bien à lire. Merci Testu, merci Pierre Amiral

...
19.10 | 11:48

Impressionnant !!!! Merci pour ces informations

...
18.10 | 09:27

Continuez ... libre pensée, libre parole

...
15.10 | 12:31

Les grands électeurs confirment l 'ancrage à droite (dure) du département du canta
l Michel devrait remercier l' ami (?) Decoeur pour ce coup de pied de l'âne m

...
Vous aimez cette page