Pèlerinage en ruralité

Une équipe à mi-temps...

Le nouveau souffle de Laurent Wauquiez, c’est du vent (suite) !

La campagne des Régionales n’a pas été inutile. Le Pèlerin du Puy (le PP) nous a appris que l’Auvergne Rhône-Alpe attendait un messie pour la sortir de sa misère socialiste ; sitôt installé à l’Hôtel de Région il s’est entouré d’une « équipe soudée dans la clarté au service de tous ».

Le Président cumulard très haut de gamme poursuivra sa carrière nationale, républicaine et altiligérienne. Il est où le nouveau souffle du dévouement exclusif ?

Exécutif. Sous René 1er, l’Auvergne comptait 14 vice-présidences, 7 hommes et 7 femmes. Sous Queyranne, Rhône-Alpes comptait 15 vice-présidences, 8 hommes et 7 femmes. Avec le Pèlerin du Puy on passe à 15 vice-présidences pour 9 hommes et 6 femmes. C’est donc cela le nouveau souffle paritaire ?

Indemnités des élus : une baisse de 10% est annoncée. Comme leur président, la plupart des vice-présidents, cumulards au-dessus des plafonds autorisés, ne seront pas touchés. Sur le principe, ça vous dirait de payer à 90% un vice-président occupé à seulement 50, 40 ou 30 % de son temps ? Il est où le nouveau souffle économe ?

Figures de proue du nouvel exécutif. À la suite de L.Wauquiez, trois bonhommes cumulent une vice-présidence et un mandat de député français ou européen.

Etienne Blanc, 1er v-p. Déjà député maire, il ne consacrera pas plus d’un mi-temps à la Région où il s’occupera des finances, de l’administration générale, des économies budgétaires et des politiques transfrontalières !

Brice Hortefeux, 2ème v-p. Déjà député européen, porte flingue de Sarkosy en perpétuelle campagne, on peut compter sur lui pour ne pas perdre trop de temps à Lyon où il devrait aménager le territoire et veiller à la solidarité avec les territoires auvergnats. C’est quoi cette idée de faire de l’Auvergne un territoire assisté, à part, dans la nouvelle Région ? Le Pèlerin du Puy aurait-il peur d’oublier et de maltraiter le pays d’où il vient ?

Martial Saddier, 6ème v-p. Déjà député, il développera l’économie, l’emploi et suivra les entreprises.  

Philippe Meunier, 9ème v-p. Déjà député, il est supposé gérer le poste le plus farfelu qui soit : sécurité (qui n’est pas une compétence légale des régions), partenariats internationaux, pêche et chasse !

Ce parlementaire, droite populaire hyper décomplexée, est connu et reconnu pour dire à peu près n’importe quoi. Il lui arrive de se faire taper sur les doigts par ses propres collègues républicains. Une de ses grandes dernières propositions était d’armer les parlementaires ! Imaginez Calmette, Delcros, Marleix et Mézard attifés en cowboy, pistolet à la ceinture, se rendant aux vœux du préfet. Sa proposition directement adressé à Bartolone a été classée sans suite… ou presque : un député républicain a déclaré : « le déconomètre fonctionne à plein tube chez certains députés ». Après les attentats de Paris, il imaginait durcir les conditions d’accession à la nationalité française pour résoudre le problème. Là aussi, embarrassés, ses « amis » lui ont demandé de se faire tout petit.

Indiscutablement un souffle nouveau risque de secouer la Région, ce n’est pas nécessairement celui que les habitants attendaient.

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

27.06 | 20:25

la

Montagne est un relais fidèle de la com wauquiez écoeurant!
autre chose : un scandale le site du col de serre (aux frais du contribable)fermé

...
17.06 | 10:47

Et puis faut voir la suite, le 12 juin quand une page pleine de chiffres compare la région à l'état. Elus ! osez analyser ce foutage de gueule et protestez SVP

...
17.06 | 08:00

La vie continue encore et encore ......comme dit la chanson !!!

...
01.06 | 12:40

ET ENCORE, LE CANTAL EST TRES LOIN D ARRIVER A LA CHEVILLE DE LA HAUTE GATONNE JE VOUS LE GARANTIE !!!! NI A L EPOQUE NI AUJOURD HUI !@@

...
Vous aimez cette page