Tourner en rond... ou pas ?

mise à jour du 9 septembre 2016

Dans une quinzaine de jours, ressenti par rapport à notre commémoration du 20ème anniversaire de l'article " le Cantal... ou la Corse sans les bombes". Nous étions 70 dans une excellente ambiance, avis unanime des participants restés concentrés pendant 4 heures avant de partager un casse croûte maison. 

Le hasard a voulu que Macron et ses obligés cantalous se réunissent pour un "moment de convivialité" quelques jours après notre rassemblement citoyen. Difficile de ne pas faire un point sur ce moment médiatique à usage électoral essentiellement à destination d'élus à la recherche du bon cheval pour continuer de faire ce qu'ils font depuis des décennies : accompagner le département dans le déclin.  

 

Le bal des girouettes au Rex.

 

Atteint de macronite aiguë, le député « socialiste », champion dans sa loyauté à Hollande, invitait à marcher vers l’ancien cinéma, Le Rex, fermé le 31 décembre 1983 à Aurillac (photo ci dessous). L’avenir serait-il à la nostalgie ?

Au programme, pas le moindre ordre du jour, même pas la concurrence déloyale et polluante faite au train par la bussomanie. La rencontre people avec le jeune banquier retraité, vénéré par Calmette, suivi comme son ombre par Mézard, pouvait-elle être autre chose qu’un grand enfumage ?

Macron n’est plus ministre et pas encore candidat. Démocratiquement il n’est rien de plus que les dizaines de millions de citoyens que nous sommes. Médiatiquement c’est la star du moment. Ses rencontres avec des chefs d’entreprise l’ont certainement conforté dans l’idée qu’il est le seul à connaître la voie à suivre pour sortir le pays du marasme pour lequel il n’est pas totalement innocent… la fameuse loi qui porte son nom n’a pas eu les effets escomptés. Les faits sont têtus. Les bus ne remplaceront pas le train. L’ouverture des commerces le dimanche ne remplit pas les porte-monnaie des consommateurs qui voient leur pouvoir d’achat stagner ou baisser pendant que l’industrie du luxe se porte à merveille.

Par curiosité, des citoyens sont venus découvrir le phénomène ; contrairement à ce qu’affirme un élu anonyme dans la Montagne, ils n’ont pas assisté à un miracle. Le rassemblement convivialement dinatoire de quelques dizaines de girouettes de la « gôche molle et consensuelle » sud cantalienne n’est que la suite logique du grand jeu qui sévit chez nous, entendez « Jacques a dit ». Nombre de vice-présidents de la CABA comme plusieurs maires et élus de la Chataigneraie entrés en mouvance radicale par injonction impériale* ne pouvaient faire autrement que d’être présents… mais coté rassemblement des forces vives, c’est le fiasco absolu. Où étaient les agriculteurs ? Où étaient les représentants des syndicats de salariés ?

Soutien moral à tous les militants qui croyaient approuver Hollande en suivant Calmette…

 

*Si jacques Mézard, ex empereur de théâtre de rue à l’insu de son plein gré,  est sénateur sans jamais avoir été capable de monter une liste sur la ville d’Aurillac, c’est uniquement suite à des accords passés avec Descoeur : «  Je te fous la paix avec Chaudes Aigues, tu m’aides à devenir sénateur ». Depuis ce pacte, les volontés de Mézard sont paroles d’évangile pour tout élu de droite ou de gauche qui veut durer dans le pays. 

Malgré cet appel lancé à des centaines d'abonnés, devenus ami(e)s pour la circonstance et malgré l'information parue dans la Montagne, ils n'étaient qu'une petite centaine au Rex et parmi les participants plus de la moitié étaient des élus. Très peu de citoyens se sont sentis concernés par cette mascarade convivialesque.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

marechal | Réponse 23.09.2016 19.02

Au fait je me demande si wauquiez,sarko,estrosi si tout ce petit monde est français?

marechal | Réponse 23.09.2016 19.00

Avec wauquiez on ne va pas tarder à revenir au bon vieux temps du brassard pour les demandeurs d'asile alors que nos campagnes se vident.travail famille ect

Jacqouille | Réponse 19.09.2016 12.26

le roitelet de Montsalvy pas invité par la ministre résultat il boude "les bourgeois c'est comme les cochons plus ça devient vieux plus ça devient con"

Kandid Bazooka | Réponse 11.09.2016 10.39

pourvu que ce soit sa "dernière séance"....
sinon le "casse-dalle" fut paye par qui ?

L'Idiot | Réponse 10.09.2016 20.47

Allons Testu, pas de mauvais esprit ! C'est normal qu'on nous enfume pour récolter le fruit de nos efforts. Nous sommes de gentilles abeilles travailleuses

Pégot | Réponse 10.09.2016 19.47

Le beau-père de MACRON s'appelle Trogneux et il fabrique de succulents.....macarons à Amiens . Certains appellent donc Macron "Macaron"
Calmette en a-t-il eu ??

SCHAFF | Réponse 10.09.2016 11.39

Les obligés, les traitres du PS , les esclaves de César, quelques patrons, Merci Macron. On est heureux comme des fous dans notre Corse sans les bombes....

mestries pierre | Réponse 10.09.2016 09.58

Qu'est-ce qu'il croit notre "GiscarCron"!!
Calmette en carpette!!!!!!!

gazagnaire | Réponse 10.09.2016 09.29

ouin ouin (dit hollande)s'est fait mordre la main par son "obligé". Alors nous pauvres électeurs!enfumage d'un personnage aux dents trop longues..gare à nous

jacqouille | Réponse 08.09.2016 10.45

Pravda du 08/09/2016 photo de famille des faux culs pas de surprise chez le prg mais certain socialos vont devenir fous!

Voir tous les commentaires

Commentaires

06.05 | 06:43

Merci Bernard pour ces informations
Le vérité fait vivre la démocratie il serait vraiment dommage que Testu se taise nous comptons sur toi à bientôt 😀

...
02.05 | 10:27

Bravo Bernard pour ce que tu as fait. Il faut maintenant organiser la passation de Testu aux citoyens qui peuvent et veulent le faire vivre. Réunion ? Quand ?

...
02.05 | 08:40

Et toujours et encore le "Decorum"!!
Cela n'a rien d'étonnant!!

...
01.05 | 21:52

Ici c'est .... Testu ! Ici c'est Testu !!! Une bien belle tribune..
Merci Bernard souhaitons que le plus grand nombre de citoyens découvre leur pouvoir d'agir !

...
Vous aimez cette page