Pourquoi ne pas le dire ?

Et hop, la honte !!!

Selon que vous serez...

vous monterez dans l'avion, ou pas !

Prévoyante, elle avait pris son billet depuis deux mois pour rentrer, un dimanche en soirée, de Paris à Aurillac et avait bénéficié d'un tarif plus qu'attractif. Samedi soir, toujours précautionneuse, elle récupère sa carte d'embarquement sur internet... et constate qu'il reste 5 places pour l'avion au départ d'Orly à 20 heures. 

Dimanche, 19 heures 25, le portable sonne :

-"vous ne pouvez pas monter dans l'avion pour Aurillac.

-Pourquoi ?

-Adressez vous au personnel Air France au guichet.

-Pourquoi ?"

L'interlocuteur lui raccroche au nez. Pourquoi elle et pas quelqu'un d'autre ? L'avion est trop petit ! Hop a vendu plus de billets que de places !

Résultat, comme elle avait bénéficié d'un petit tarif, elle devra prendre l'avion pour Brive, un taxi la conduira de Brive à Aurillac où elle arrivera avec plus de deux heures de retard. Bien évidemment l'histoire va couter un bras à Hop qui a les moyens puisqu'elle est outrageusement subventionnée par l'argent public. 

C'est comme ça chez nous. Quand une VAP a besoin d'un billet au dernier moment, Hop la prend pour ce qu'elle est, une assistée (au mauvais sens du terme) et elle devient prioritaire.

Mézard, Descoeur, Marleix, Delcros, Bony et compagnie, ça leur fait quoi d'apprendre cette histoire malheureusement véridique ?  

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

Mise à jour du 24 novembre 2017

Cliquez ci dessous et n'ayez pas peur :

tous les soirs les aurillacois du centre ville

sont attaqués, ils résistent...

aux milliersd'étourneaux et à leurs cris,

difficile de parler de chants !

Enfumage au quotidien.

Cliquez pour agrandir. Taxe d'habitation 2017. Les habitants de Chalinargues sont contents !

 

Mauvais temps pour Bernard Delcros.

 

Devenu vice-président de la commission des finances du Sénat, ne fait pas l’unanimité chez les contribuables. Un habitant de Chalinargues nous a adressé son avis de taxe d’habitation annonçant une hausse de plus de 60% sur la part communale. Pas évident que le petit mot aimable ci-dessous suffise à masquer l’enfumage qui continue de voiler le paysage sur les Hautes Terres… d’autant plus qu’à la dernière réunion de la communauté il a fallu se rendre à l’évidence : il faudra revoir le budget !

 

Mot d’accompagnement du chèque envoyé pour compenser, en partie, la farfelue taxe foncière 2017 :

 

« il m’est agréable de vous adresser ci-dessous un chèque sur le trésor de…€ en règlement d’un excédent de versement sur votre taxe foncière de 2017 »  

 

 

 

Mariage interdit à Chalinargues : Bernard Delcros à nouveau en dehors des clous.

 

Suite à la Saisine de l’Administration par Voie Électronique, Bernard Delcros avait jusqu’au 30 octobre pour répondre à la question de la mariée : « sur quelle base juridique et quelles dispositions réglementaires pouvez vous, Monsieur le Maire délégué, empêcher la célébration de notre mariage dans l'enceinte de l'ancienne Mairie de Chalinargues par Madame le Maire de la commune nouvelle Neussargues en Pinatelle ? »

 

Il n’a pas répondu à ce jour et, une nouvelle fois, les citoyens sont en droit de se demander comment on peut faire la loi à Paris et oublier de l’appliquer à Chalinargues.  

 

Remplacements professeurs,

à chacun son point de vue.

Vous viendrait-il à l’idée d’appeler un candidat reçu, sur liste d’attente, au concours d’élève infirmier pour remplacer un titulaire dans un service hospitalier sous prétexte que cette expérience lui permettra d’apprendre son métier ?

Cette « innovation » fait fureur dans l’Éducation nationale. Il parait que c’est un excellent moyen de formation pour les éventuels professeurs des écoles, La Montagne en a fait une pleine page. Le sort des élèves confiés à des personnels non formés, on s’en fout ?

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Langue de bois à l’hôpital d’Aurillac.

Pneumologie. Quand le directeur ne manque pas d’air, les patients le cherchent (l’air). Longtemps géré par un titulaire et des intérimaires, ce service fonctionne aujourd’hui sans chef de service titulaire et avec des remplaçants. Devant cette situation, Monsieur le Directeur (approuvé par le Conseil de surveillance ?) annonce qu’il n’y a pas de problème de recrutement mais simplement une question de délais. Rappel : l’enfumage n’est pas bon pour la santé, notamment pour les patients en insuffisance respiratoire. 

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Rats taupiers : effet boumerang.

Le commando qui manœuvre à la FDSEA, spécialiste en attribution sélective des aides octroyées suite à diverses calamités,  demande à Madame le Préfet d’accélérer la fin du versement des subventions FMSE prévues pour compenser les dégâts provoqués par les rats taupiers. Madame le Préfet, toujours soucieuse de ne pas braquer le syndicat dit majoritaire,  répond simplement que les sommes prévues seront versées sans donner de délai.

Réalité : pour une fois, le ministre de l’Agriculture a refusé de se laisser enfumer. Il a bloqué les sommes prévues tant qu’il n’y aurait pas transparence sur le mode de calcul des pertes fourragères, car tentative d’enfumage il y a.

Message de la Coordination Rurale Régionale à Baptiste Servans, président du SMSACR15, qui essaie de savoir depuis la fin du printemps.

19 septembre :

« je fais remonter l’affaire auprès de nos représentants nationaux… Peut-être qu’en passant par Paris le Cantal se fera tirer les oreilles et devra donner les infos nécessaires qui doivent être transparentes. » 

Extraits d’une confirmation nationale du même syndicat :

22 septembre :

« Cependant, pour faire le point, le SMSACR15 a demandé au FDGEDON* d'être transparent quand aux dossiers traités et transmis. La FDGDON a refusé de donner des éléments, prétextant même que certains dossiers n'ont pu être traités puisqu'ils ont été perdus ! …. 

Par le comportement de silence de la FDGDON 15, le SMSACR15 a mandaté à un huissier, à 2 reprises, en juillet 2017 et en septembre 2017 (documents en pj) pour demander les comptes et la transparence, ces mandats n'ont pas abouti, la FDGDON continuant à refuser de donner le moindre document administratif ou comptable. »  

28 septembre :

« Concernant le plan campagnol, l’État refuse de payer sa part car conteste le mode d’évaluation de la perte en fourrage effectué par la Chambre d’agriculture du Cantal et le FMSE**...»

Ceux qui connaissent Baptiste savent qu'il n'est pas du genre à plier devant l'adversité : sans lui les infos ci-dessus et les documents ci-dessous n'auraient jamais été portés à notre connaissance... la FDSEA largement complice du FDGDON ferait bien de tourner sept fois sa langue .... avant de pleurer auprès de Madame le Préfet. 

*FDGDON : Fédératio Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles.  

**FMSE : Fonds national agricole de Mutualisation du risque Sanitaire et Environnemental abondé par des cotisations de tous les agriculteurs, aides attribuées sous contrôle de l'État.

Extrait acte d'huissier du 28 juillet 2017 intervenu au FDGDON à la demande du SMSACD15.
Extrait acte d'huissier du 8 septembre, intervenu au FDGDON à la demande du SMSACR15.

Pots de terre contre le pot de fer, Testu n'est pas seul !

Argos est un mensuel qui mérite d'être connu. Son objectif doit vous rappeler quelque chose : 

"Rendre public ce qui voulait rester caché"

Double échantillon pour vous en convaincre :

articles parus dans le numéro 293 d'octobre  2017.  

AOP, APPELLATION D’ORIGINE… PLURIELLE !

ENVOYE SPECIAL 12/10/17 a montré que l’AOP fromagère était surtout aux mains des industriels. Faut pas fâcher Lactalis, recommande la fédération des fromagers à l’un d’eux, véritable artisan. L’émission s’est consacrée à l’AOP Cantal qui compte 70 producteurs. L’un élève des salers, nourries au pâturage et au foin, fabrique des fromages au lait cru. L’autre, élève des Holstein qui produisent le double des salers, les nourrit aux tourteaux de colza et maïs et livre son lait à une filiale de Sodiaal. Pour ce second éleveur, interrogé sur la différence avec le lait produit par les salers, il lâche : « ça reste proche, c’est du lait de vache ». Celui-ci, Michel Lacoste, est vice-pré- sident de la FNPL, trésorier FDSEA Cantal, président du Comité interprofessionnel des fromages du Cantal !

RIONS UN PEU L’info vient de RADIO MOGETTE 19/09/17,

média vendéen.

Un jeune apiculteur des Herbiers constatait que son miel bio était très prisé par de jeunes consommateurs. Un jour, il vit arriver les gendarmes lui confisquer ses pots. En fait, les épouses des gendarmes locaux s’étaient réunies pour un thé au cours duquel elles goûtèrent le miel. « Au bout d’une heure, la moitié d’entre elles se sont mises à courir nues dans les espaces verts de la Gendarmerie, pendant que l’autre moitié riait sans plus pouvoir s’arrêter et jetaient des fleurs sur les passants tout en chantant des airs vendéens traditionnels ». De la substance active du cannabis a été retrouvé dans le miel. C’était en fait le voisin de l’apiculteur qui cultivait du cannabis !

Contact : argos.laluc@wanadoo.fr 

portable 07 71  05  04  70 ; ou  fixe 02  41  73  01  34. 

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Malaise à l'hôpital de Mauriac                     

 

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Cynisme à l'état pur.

Conseil départemental du 17 novembre.

Sylvie Lachaize, 1ère vice-présidente chargée de la "solidarité sociale", habituellement plus réservée, vient de faire une sortie politicienne approuvée par elle-même et son président, Bruno Faure. 

Elle oublie toujours de demander à ses amis pompiers pyromanes, agriculteurs défonceurs de portes fermées, spécialistes en ravalement de façades au lisier ou au purin, de respecter la loi. Elle oublie de dénoncer la chasse à l'homme totalement illégale menée par la France à la frontière franco-italienne. 

Elle a jugé utile de demander à l'Assemblée départementale d'être solidaire avec elle pour rappeler à Madame le Préfet de faire appliquer la loi à propos de deux familles déboutées du droit d'asile. Pour faire court, elle a reproché à l'État de ne pas avoir expulsé deux couples albanais et leurs enfants. Fort heureusement, mis à part Bruno Faure, personne ne l'a approuvée...

Tous ceux qui suivent l'actualité parisienne ont compris : à quelques semaines de l'élection du successeur de Fillon, l'objectif était de donner un signal fort de soutien à un certain Laurent Wauquiez dont on connait le sens de l'accueil des étrangers.

Gaspiller pour économiser, et alors ? 

Le même Laurent Wauquier veut être plébiscité au moins dans "sa" région. Du coup nous lui offrons, avec nos impôts, une gigantesque campagne de pub sur grands panneaux. Le thème ? Auvergne Rhône Alpes est une région courageuse. La preuve ? Elle fait des économies pour ne pas augmenter les impôts. Carresser les électeurs dans le sens du poil, vous trouvez ça courageux ? 

 

Cliquez pour agrandir. La meilleure façon d'économiser ? Gaspiller pour se faire de la pub avant une élection. Courage, enfumons !!!
Cliquez pour agrandir. Calé à l'angle de la coursive, un "supporter" urinait consciencieusement sur les spectateurs qui empruntaient l'allée !!!

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Insupportable.

Les supporters de rugby ne sont pas tous poètes, mais ils sont généralement bons vivants et préfèrent la rigolade à l'agressivité. Quelques uns, parfois rappelés à l'ordre par leurs voisins,  éructent fièrement insultes grossières et homophobes.

Le 3 novembre, aux alentours de 19 heures 40, il en est un qui a dépassé toutes les limites. En goujat certainement imbibé, il s'est autorisé à uriner sur les spectateurs qui montaient s'installer dans la tribune marthon. repérage des lieux avec la photo ci-dessus. 

Incompréhensible.

Lentement, à la cantalienne, le SACARA, Stade Aurillacois Cantal Auvergne Rhône Alpes, se professionnalise. Un petit progrés consisterait à donner aux journalistes le nombre exact de spectateurs au lieu de faire confiance à la pifométrie. Les comptes rendus font état de chiffres arrondis à la louche alors qu'une société de sécurité s'applique à contrôler un par un tous ceux qui passent le portail d'entrée (vidéo ci dessous). 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

XV 15 | Réponse 13.12.2017 11.40

au SACA il serait également judicieux en terme de lente professionnalisation de recruter un préparateur mental pour les matchs à l'extérieur.

l'Idiot | Réponse 02.12.2017 03.02

Les impécunieux prévoyants peuvent tjrs rêver. Quant à nos "grands" hommes ils ont beaucoup d'argent de poche pour voyager sur notre compte à plein tarif

l'Idiot | Réponse 02.12.2017 02.48

Wauquiez et ses pubs !!! Ses 4X3, ses demi-pages la montagne (bien embêtée pour dire du mal), se paye avec nos impots sa future élection et, sera élu, hélas

alaska 08.12.2017 11.49

Même pub dans L'Huma ... normal avec un anorak rouge !!!

pierre | Réponse 30.11.2017 07.41

Toujours la CORSE!! Pour quand les bombes??

alaska 08.12.2017 11.43

les bombes sont au centre équestre de la delcrosie !!! humour !!!

Voir tous les commentaires

Commentaires

27.06 | 20:25

la

Montagne est un relais fidèle de la com wauquiez écoeurant!
autre chose : un scandale le site du col de serre (aux frais du contribable)fermé

...
17.06 | 10:47

Et puis faut voir la suite, le 12 juin quand une page pleine de chiffres compare la région à l'état. Elus ! osez analyser ce foutage de gueule et protestez SVP

...
17.06 | 08:00

La vie continue encore et encore ......comme dit la chanson !!!

...
01.06 | 12:40

ET ENCORE, LE CANTAL EST TRES LOIN D ARRIVER A LA CHEVILLE DE LA HAUTE GATONNE JE VOUS LE GARANTIE !!!! NI A L EPOQUE NI AUJOURD HUI !@@

...
Vous aimez cette page